Les astres et points célestes utilisés en astrologie

L’astrologie est bien connu comme la lecture de notre univers. De nombreux points célestes, astres et planètes sont utilisés par les voyants pour prédire l’avenir.

Les astres et corps célestes de l’astrologie

Outre les dix planètes « classiques » dont l’importance est reconnue par toutes les personnes étudiant les astres, il y a plusieurs autres corps célestes qui ne sont pas tous utilisés par les astrologues pour définir leurs prédictions. Chiron, une planète avec un orbite étrange est l’exemple le plus connu que nous approfondirons dans un prochain article. De nombreux maîtres de l’astrologie utilisent des astéroïdes telles que Cérès, Pallas , Junon ou encore Vesta afin d’inclure leurs positions dans les interprétations qu’ils avancent. Plus loin que cela, certaines méthodologie d’astrologie utilisent toute une série de soi-disant planètes hypothétiques, qui ne sont liées à aucun corps céleste connu.
Astre et objets célestes utilisés en astrologie

Le mouvement rétrograde

Si nous regardons notre système solaire « d’en haut », l’ensemble des planètes tournent autour du Soleil dans le même sens (sens contraire des aiguilles d’une montre). Cependant, l’astrologie considère que les planètes doivent être observées depuis notre Terre. Ainsi, certaines d’entre elles semblent se déplacer dans l’autre direction. L’explication physique peut être faite lorsque l’on en choisi une qui a un orbite extérieur, et ainsi lent comme Saturne, qui est donc rattrapé par la Terre. Quand les planètes sont en mouvement rétrograde, autrement dit, se déplacent vers l’arrière, leur position astrologique est alors pointée par un « R ».

Peu importe le sens du mouvement; les prédictions sont identiques et ce phénomène physique ne fait que susciter l’intérêt des fins connaisseurs. Cependant, il peut nous aider à décider si un aspect particulier est toujours opérationnel ou non (le point des « Aspects » sera traité dans un article ultérieur car il mérite un approfondissement). Le mouvement des planètes aide les spécialistes à prendre des décisions sur des questions astrologiques et métaphysique.

Les points et autres phénomènes utilisés

Les points sont généralement des collections colorées qui sont utilisés par les voyants de façon plus ou moins significative. Aucun consensus n’existe actuellement afin de définir l’importance symbolique qu’offrent ces points sur la lecture du futur et sur les prévisions astrologiques.

Lilith (nous y reviendrons ultérieurement dans un prochain article) et les nœuds de la Lune sont toutefois des exceptions : ces points sont basés sur des données astronomiques et trouvent par conséquent une plus grande acceptation dans les milieux astrologiques. Lilith. Les nœuds de la Lune sont quant à eux les points opposés de la Lune lorsque l’on relie la Terre à son satellite naturel.

La plupart des devins voient ces points comme étant lié au Karma :

  • le nœud ascendant (appelé nœud du Nord) est censée représenter le développement spirituel est demandé dans cette vie,
  • tandis que le nœud descendant (appelé nœud du Nord) représente l’expérience acquise au cours de ses vies antérieures.

Un point de vu équivalent est que le nœud nord est le point de rencontre, qui reflète les liens et les connexions personnelles que l’on entretien avec nos proches, tandis que le nœud sud indique quant à lui la séparation. Pour déterminer notre horoscope de l’amour, nous attacheront beaucoup d’importance au nœud nord qui est l’image des relations de couple et des liens humains que nous entretenons autour de nous.

Le célèbre devin allemand Thomas Ring enseigne quant à lui que le nœud nord montre où le contenu inconscient peut devenir accessible, alors que le nœud du sud montre où la conscience peut sombrer dans les profondeurs de l’inconscient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>